Etre en paix avec tous les hommes

Etre en paix avec tous les hommes

« S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes » Romains 12 – 18

Etre en paix avec tous les hommes, voilà un commandement de Dieu qui n’est pas toujours facile à suivre.

Nous sommes tous dans notre vie confrontés à des situations conflictuelles. Nous avons été blessés, offensés, parfois par des amis ou des membres de nos familles, dans l’église. Victimes de calomnies, de moqueries, de rejet, d’abus en tout genre. Pire encore pour ceux qui ont subi de la violence pendant leur enfance ou dans leur couple. Comment dans ces situations « être en paix » avec les personnes qui sont à l’origine de nos souffrances.

La clé est le pardon,

« Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses » Marc 11-26

Pas toujours facile de donner  le pardon, mais c’est la condition incontournable pour être en paix avec Dieu et avec notre conscience. Sachant que nous sommes tous pêcheurs et que nous aussi nous avons pu blesser d’autres personnes, même involontairement. Le pardon est aussi la clé pour être restaurés et guéris des souffrances que nous avons subies. Bien sûr, plus les blessures et les préjudices sont graves, plus il est dur de pardonner, et on a besoin de toute la grâce de Dieu pour y arriver, je pense en particulier à nos frères persécutés qui ont vu leurs proches assassinés. C’est avant tout une décision à prendre devant Dieu : Je décide de pardonner, Seigneur aide moi, que toute colère ou amertume sorte de mon cœur, je veux être libre et libérer le pardon sur cette personne qui m’a fait mal.

Mais le pardon veut il dire obligatoirement être en paix avec tous les hommes ?

 Dans le verset cité plus haut, il est écrit : pour autant que cela dépend de vous. Dieu sait que parfois la paix est impossible, pour qu’il y ait la paix, la réconciliation, il est  d’abord nécessaire que toutes les personnes concernées le souhaitent. Certaines personnes ne cherchent pas la paix, psaume 120 – 6 et 7 : Assez longtemps mon âme a demeuré auprès de ceux qui haïssent la paix. Je suis pour la paix, mais dès que je parle, ils sont pour la guerre ».  L’essentiel dans ce cas est de ne garder dans nos cœurs aucune rancune ou amertume et de pouvoir sincèrement bénir ces personnes de tout notre cœur. C’est la santé pour notre âme, la condition pour être libre.

Dans d’autres cas il n’est pas souhaitable de fréquenter certaines personnes, Tite 3 – 10 : Eloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions. Parfois pour être en paix il vaut mieux garder des distances, par leur comportement il y a des gens qui provoquent des conflits, ils sont sources de problèmes. Dans ce cas là, se tenir éloigner est sage et c’est un moyen de se préserver du mal, de rester en paix en évitant les conflits.

Quel que soit le mal que l’on t’a fait, pardonne, c’est la santé pour ton âme, la clé d’une vie abondante en communion avec Dieu. Ne garde aucun ressentiment contre qui que ce soit  et ce sera la paix et la joie pour toi chaque jour. Et si des personnes ne veulent pas la paix, bénis les afin qu’ils se repentent tout en restant prudent, et s’il le faut distant, pour ne pas être entrainé dans leurs conflits.

Message diffusé sur le Top Chrétien le 5 janvier 2017

Patricia Trébuchon
Coordinatrice de Prière nationale d’Aglow International France



Aenean lectus id libero dictum nunc Sed