Une prière qui change une destinée

Une prière qui change une destinée

« Jaebets était plus considéré que ses frères ; sa mère lui donna le nom de Jaebets, en disant : C’est parce que je l’ai enfanté dans la douleur. Jaebets invoqua le Dieu d’Israël , en disant : Si tu me bénis et que tu étendes mes limites, si ta main est avec moi, et si tu me préserves du malheur, en sorte que je ne sois pas dans la souffrance !... Et Dieu accorda ce qu’il avait demandé » 1 Chroniques 4 – 9 et 10

Une prière qui change la destinée

Nous venons tous au monde dans une famille, dans un contexte social et culturel qui fait de nous ce que nous sommes, qui forge notre personnalité. Ces circonstances sont indépendantes de notre volonté, il y a de bons héritages, comme les dons pour la musique, les arts, une bonne éducation. Il y a aussi des héritages négatifs, divorces, violences, querelles, maltraitances, abus. Que faire face à ces héritages négatifs qui nous ont blessés, atteints dans notre être tout entier ?

Dés sa naissance, Jaebets a hérité d’un nom « celui qui a été enfanté dans la douleur ». Nom difficile à porter qui rappelle sans cesse la douleur de sa mère lors de son accouchement. Nom qui engendre la culpabilité, tu es celui à cause de qui j’ai souffert. Un poids de culpabilité et un prénom qui a surement provoqué des réactions autour de lui : moqueries, pourquoi on t’a donné ce nom, qu’as tu fais pour mériter cela ?

Est ce une fatalité contre laquelle on ne peut rien, sinon subir les conséquences de la vaine manière de vivre héritée de nos pères ?

Devant cette situation, Jaebets n’a pas capitulé, il a invoqué son Dieu. Il a cru  que le Dieu d’Israël pouvait changer sa destinée et le libérer du joug de son héritage. Sa prière a été entendue et son destin complètement changé, il a été honoré, il était plus considéré que ses frères, sa foi en Dieu l’a rendu libre.

Que dit la Parole de Dieu :

1 Pierre 1 -18 et 19: Ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ.

Jean 1 – 12 et 13 : Mais à tous ceux qui l’ont reçue (la Parole de Dieu faite chair, Jésus), à ceux qui croient en son Nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Romains 8 -17 : Si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : Héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ…..

A l’époque de Jaebets, Jésus n’était pas encore venu, et déjà sa prière et sa foi ont renversé sa situation et changé sa vie. Nous avons Jésus ressuscité, il est notre avocat auprès du Père. En recevant Jésus, nous devenons enfants de Dieu, cohéritiers de Christ, nés non de la volonté de la chair mais de Dieu. Nous sommes rachetés par le sang de Jésus, délivrés de l’héritage charnel négatif de nos pères.

Si votre passé vous pèse, si vous souffrez du poids de vos circonstances et de votre héritage humain. Levez vos têtes, priez, comme Jaebets invoquez votre Dieu et Père, proclamez les Paroles de Dieu citée plus haut, les promesses que vous avez reçues personnellement car votre nouvelle identité est en Lui. Ne permettez pas à votre passé de vous priver de votre avenir en Christ. En Jésus vous êtes libres, celui que le fils de Dieu affranchit est libre. Alléluia, nous sommes libres dans le Nom de Jésus !

Patricia Trébuchon
Coordinatrice de Prière nationale d’Aglow International France



eleifend amet, velit, vulputate, tempus sem,