DIEU FAIT GRACE

DIEU FAIT GRACE

« Juges 6 1- 16 Les Israélites firent ce qui déplaît à l’Éternel et l’Éternel les livra entre les mains de Madian pendant 7 ans.

2 La domination des Madianites fut puissante contre Israël. Pour leur échapper, les Israélites se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les grottes et sur les rochers fortifiés.

6 Israël fut plongé dans une grande misère à cause de Madian, et les Israélites crièrent à l’Éternel.

7 Lorsque les Israélites crièrent à l’Éternel au sujet de Madian, 8 l’Éternel leur envoya un prophète. Il leur dit: «Voici ce que dit l’Éternel, le Dieu d'Israël: Je vous ai fait sortir D’Égypte et quitter la maison d'esclavage.

9 Je vous ai délivrés de la domination des Égyptiens et de tous ceux qui vous opprimaient. Je les ai chassés devant vous et je vous ai donné leur pays.

10 Je vous ai dit: 'Je suis l’Éternel, votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amoréens, même si vous habitez dans leur pays.' Mais vous ne m'avez pas écouté.»

11 Puis l'ange de l’Éternel vint et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Joas, membre de la famille d'Abiézer. Son fils Gédéon battait du blé au pressoir pour le mettre à l'abri des Madianites.

12 L'ange de l’Éternel lui apparut et lui dit: «L’Éternel est avec toi, vaillant héros!» 13 Gédéon lui dit: «Ah! Mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé? Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent quand ils disent: 'L’Éternel ne nous a-t-il pas fait sortir D’Égypte?' Maintenant l’Éternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian !»

14 L’Éternel se tourna vers lui et dit: «Va avec la force que tu as et délivre Israël de l'oppression de Madian. N'est-ce pas moi qui t'envoie?»

15 Gédéon lui dit: «Ah! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Mon clan est le plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père.»

16 L’Éternel répondit: «Mais je serai avec toi et tu battras les Madianites comme s'il s'agissait d'un seul homme.

[blockquote text= »

Dieu fait grâce

Au temps de Gédéon, Israël vivait sous la domination des Madianites qui pillaient leurs récoltes et volaient leur bétail. Israël souffrait beaucoup de cette oppression. L’explication est dans le verset 1 : Les Israélites firent ce qui déplaît à l’Eternel et l’Eternel les livra entre les mains de Madian pendant 7 ans. Il y a toujours des conséquences à la désobéissance et l’idolâtrie.  La réaction de Gédéon quand l’Ange de l’Eternel l’interpelle montre qu’il ne réalise pas que la situation est due aux mauvais agissements du peuple, il accuse Dieu d’avoir abandonné Israël. Mais Dieu est un Dieu d’amour, il fait grâce quand on crie à Lui même si on ne le mérite pas. Il met une limite à la correction pour ne pas détruire ses créatures. Dieu ne tient pas compte des propos de Gédéon, il continue à encourager Gédéon à se lever, il confirme son appel. Gédéon ne se sent pas capable et ne se voit pas lui-même comme un « vaillant héros ». Mais c’est ainsi que Dieu le voit, c’est son appel, c’est ce que Dieu veut faire de lui, un vaillant guerrier pour libérer son peuple de l’oppression. Dieu lui dit : je serai avec toi et tu battras Madian comme un seul homme (verset 16). Quand Dieu est avec nous qu’avons nous à craindre, l’échec est impossible puisque c’est Lui qui est aux commandes et qui donne la victoire. Il n’y a pas d’échec dans le royaume de Dieu. Si Dieu nous donne un ordre, le succès est assuré car la victoire dépend de lui et pas de nos capacités.

Néanmoins Gédéon demande un signe en confirmation, Il offre un chevreau en offrande à Dieu et pour répondre à sa demande, Dieu consume l’holocauste. C’est là seulement que Gédéon réalise que c’est Dieu qui lui parle.

Dieu a décidé de secourir son peuple et il a choisi Gédéon pour libérer Israël de l’oppression des Madianites. Mais pour avoir la délivrance, il manquait une chose : la destruction de l’autel de Baal. Il ordonne à Gédéon de l’abattre et de dresser un autel à l’Eternel, Gédéon obéit au péril de sa vie. Il est en train de devenir ce que Dieu a dit de lui, un vaillant héros. Le peuple veut le tuer pour ça, mais Dieu le garde. Dans l’obéissance on est protégé, Dieu veille sur ceux qui lui sont fidèles. Il est aux côtés de Gédéon qui entre dans son appel pour accomplir ses desseins.

Le peuple d’Israël était devenu idolâtre, il s’était détourné de l’Éternel pour adorer un autre dieu.  Si on veut la bénédiction, on ne peut pas tolérer le péché dans nos vies. 2 Chroniques 7-14 : Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie prie et me cherche et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, j’effacerai son péché et son pays je guérirai.

Les Israélites ont crié à Dieu du fond de leur détresse et il a décidé un plan de salut pour eux, mais ils devaient revenir à Lui et renoncer à leur idolâtrie. Se détourner de ses mauvaises voies, décider de renoncer au péché, c’est la condition pour que nos vies et nos cœurs brisés soient guéris.

L’obéissance amène l’onction, l’approbation de Dieu sur une vie :

Verset 34 – Gédéon fut revêtu de l’Esprit de l’Éternel. Il sonna de la trompette et la famille d’Abiézer fut convoquée pour marcher à sa suite.

Gédéon reçut l’onction pour lever une armée et battre les ennemis de son peuple. Au final Israël fut libéré de ses oppresseurs.

Oui Dieu fait grâce, il répond favorablement à ceux qui crient à Lui dans la détresse. Quand bien même ils ont abandonné les voies de Dieu pour aller vers Baal, l’Éternel vient au secours des israélites, il est un Dieu d’amour, il est compatissant, lent à la colère et riche en bonté. Toujours prêt à pardonner et à intervenir pour nous sauver.

Prends courage, quelle que soit ta détresse, même si c’est le résultat d’un péché dans ta vie, crie vers Dieu et il te répondra parce qu’il t’aime.

Psaume 50 -15 : Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.

Amen



nunc quis dolor. mi, ut dapibus diam