Convention nationale 2015

Convention nationale 2015

Nous avons passés trois jours sur la montagne, immergés dans la présence de Dieu. Un temps privilégié où nous avons été vivifiés, fortifiés, où nous avons reçu une onction nouvelle et fraîche de la part de notre Dieu.

La convention s’est déroulée du 10 au 12 avril 2015 au centre Athanor de Montluçon, des hommes et des femmes sont venus de toute la France et aussi de la Suisse. Beaucoup sont venus en couple cette année.

Nous avons vécu des temps merveilleux dans la louange, la présence de Dieu était très forte et nous avons été richement bénis, remplis par cette eau vive qui coule du cœur de Dieu. Un avant-goût de ce que nous vivrons dans le royaume de Dieu.

Nous avions deux orateurs cette année,

  • Youval Yanay, juif messianique qui vit en Israël,  nous a apporté des enseignements très profonds et fondamentaux sur le thème « Un Dieu d’Alliance et de Relation ».

Il nous a parlé de l’alliance et de la puissance qui en résulte, comment par Jésus, les non juifs, dit les gentils, ont part à cette alliance qui a été scellée au commencement entre Dieu et Abraham. Jésus, Yeshua, a ouvert la porte à tous les humains, le voile du temple a été déchiré. Chacun est accepté tel qu’il est, les gentils n’ont pas besoin de devenir « juifs » pour avoir part à l’alliance, et les juifs doivent accepter Jésus comme le messie pour être sauvé sans avoir à renier leurs racines juives. Comme il est écrit dans Romains 11 : les non juifs qui ont donné leur cœur à Jésus sont des rameaux d’oliviers sauvages greffés sur l’olivier franc, les deux ne font qu’un seul arbre avec la même racine, on est un devant Dieu. Il a souligné combien le relationnel est important, notre relation avec Dieu mais aussi entre nous, elle résulte de notre alliance avec Lui, c’est fondamental. Il a également montré comment Jésus s’est manifesté dans l’ancien testament, il est l’Ange de l’Eternel, le chef de l’armée de l’Eternel, il est le guide de son peuple. Il n’est pas apparu il y a seulement 2000 ans à Bethléem, il était présent de toute Eternité, avant qu’Abraham « Je suis » dit Jésus.

  • Georgina Dufoix, ancien ministre d’Etat, a apporté quelques mots de son témoignage de vie et un enseignement très profond sur la reconnaissance.

La reconnaissance : Etre reconnaissant envers Dieu pour tout, les bénédictions mais aussi les épreuves. Exprimer notre reconnaissance à Dieu mais aussi aux autres est une clé pour le relationnel, ça change l’atmosphère et c’est source de bénédictions, les relations créées deviennent beaucoup plus profondes.

Plusieurs sœurs guéries miraculeusement de diverses maladies ont témoigné de la puissance de Dieu. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, Dieu guérit encore aujourd’hui.

Nous avons eu également des temps forts dans la prière pour les besoins. Comme chaque année une équipe de responsables reçoit les femmes qui désirent la prière. Cette année,  les hommes et les couples avaient également la possibilité de demander la prière dans deux ateliers qui leur étaient réservés.  Les personnes, notamment les dames, ont été nombreuses à demander la prière.

Soyons fidèle à notre alliance avec Dieu, et aussi à nos alliances avec les autres, notamment le mariage. Une grande autorité spirituelle et une grande puissance sont associées à l’alliance. Demeurer fidèle envers et contre tout, rechercher l’intimité de Dieu, la communion de cœur et d’esprit avec Lui, mettre Dieu en premier dans nos vies,  c’est la victoire assurée en toutes circonstances.



in ipsum Praesent eleifend tempus Aenean ut